En rouge, les réponses données par le correspondant ummite

 

H22
UMMO8-28.
. .
Titre de la lettre:
22° CONVERSATION AVEC UN  UMMITE
Date :
08 février 1988
Destinataires :
Jorge Barrenechea
Notes :
Aucune vérification ne peut être faite concernant ces écrits de retranscription de communications téléphoniques. Traductions J.C.

 

H22 | UMMO8-28

22° CONVERSATION AVEC UN  UMMITE - Jorge Barrenechea, 8 février 1988 de 14h30 à 14h40 : 10 minutes

U. - Jorge Barrenechez ?

JB - Oui, oui.

U. - Nous nous prions de retarder la lettre pour votre frère Antonio Ribera. Nous considérons comme très grave l'attaque contre votre frère Fernando Sesma. Nous allons tenter de faire en sorte que sa mémoire soit défendue et nous prendrons les moyens pour qu'il en soit ainsi. Nous allons envoyer une lettre à la revue INTERVIU. Ne remettez pas la lettre à votre frère Antonio Ribera tant que nous n'avons pas envoyé cette lettre.

Tenez-vous à faire quelque commentaire ? 

COUPURE

Voulez-vous faire quelque commentaire ?

JB - De ce côté nous n'avons pas encore beaucoup d'information. Nous envisageons de comparer l'INTERVIU d'où viennent les déclarations de Juanjo Benitez et de Lara (fils) . Nous n'avons pas une connaissance complète. Si vous désirez que je parle de la réunion d'hier on pourra dire que l'intervention que vous projetez  en cas d'extrémité nous couvre de réconfort et d'espérance. La situation semble comparable à celle d'un enfant dont les parents sont syphilitiques et alcooliques et qui rencontre un couple généreux qui veut le protéger sains et intelligents.

U. - Écoutez bien. Nous n'enverrons pas ce rapport tant que nous n'aurons ps encore la probabilité que notre PLAN se réalise. Nous vous prions de déconnecter l'auriculaire (sic).