D 41-8
T8-31/33
ajh
Corr: 21/04/04
I-II-65/68
Titre de la lettre:
- Bases psycho-physiologiques et importance du jeu.
Date :
1966
Destinataires :
Sesma
Notes :
Lettre 8 d'un total de 112 pages
Anciennement classée 41-9
Classement JP: 41f

 

UMMOAELEWE
Sr D. Fernando Sesma Manzano
Madrid - Espagne
Langue : espagnole.

Nous vous avons informé sur le caractère transcendant de l'OXUO KEAIA (art et technique du JEU) et nous vous avons montré cette transcendance pour notre société parce que nos OXUO, non seulement sont orientés vers le divertissement de l'individu mais aussi remplissent diverses fonctions essentielles.

Qui sont :

le développement intégral du corps qui permet non seulement l'harmonieuse croissance des tissus musculaires mais aussi la formation équilibrée des autres organes de l'OEMII.

- stimuler et développer les facultés mentales de PERCEPTION et de RAISONNEMENT.

- augmenter les tendances grégaires et sociales de l'individu.

- la formation d'une série de réflexes conditionnés adaptés à l'actuelle étape de l'adulte.

L'OXUO KEAIA acquiert avec ces dimensions une réelle valeur thérapeutique, en même temps qu'il perfectionne la structure psychophysiologique de l'OEMII.

Tous les frères de notre société, sans qu'intervienne aucune pression de la famille ou de la part de l'UMMOAELEWE (conseil général de UMMO, composée de quatre hiérarques bien que dans des cas exceptionnels ce chiffre soit plus réduit) acquièrent depuis qu'ils sont UUGEE ou UUYIE (enfants) les habitudes mentales et somatiques de l'OXUO, qu'ils n'abandonneront jamais jusqu'à la mort.

Mais le OXUO KEAIA est un art complexe d'une variété et d'une souplesse infinies. Il sera nécessaire pour le comprendre que vous renonciez à établir des analogies excessives entre lui et les jeux et sports terrestres.

En premier lieu, parce qu'il doit intégrer en lui les deux caractéristiques qui sont sous-jacentes dans ces deux activités terrestres.

Ainsi vous associez aux sports le dénominateur commun et dominant du développement corporel, bien que les facultés mentales interviennent sans doute dans le football, criquet, tennis et karaté.

Dans d'autres jeux au contraire on remarque une prédominance de la stratégie qui exige des joueurs de mettre à l'épreuve leur raisonnement et même leur contrôle affectif, sans que d'autre part, dans certains cas, la rapidité des réflexes et même l'intervention du hasard ne soient négligés.

Nous préférons ne pas faire allusion à certaines modalités appelées par vous jeux de hasard, qui non seulement abrutissent et atrophient les facultés intellectuelles des OEMII terrestres, mais aussi aident, comme dans le cas des loteries et paris mutuels, à provoquer une répartition encore plus injuste du revenu national et par conséquent à troubler l'harmonie du réseau social de cette planète (nous ne nous référons pas aux pays purement socialistes, où, avec un excellent jugement, de telles pratiques irrationnelles sont abolies).

Ainsi dans les pays de la Terre, a surgi une énorme variété de jeux et de catégories de sports, liés aux différentes époques et cultures.

Cependant nous observons un dénominateur commun dans tous. Sauf en de rares exceptions, ils s'en tiennent à un code ou conjonction de normes inflexibles.

Non seulement les instruments matériels de ce jeu seront normalisés (balles, raquettes, damiers.. ) mais aussi les règles qui dirigent la stratégie de son développement sont assujettis à un inflexible RÈGLEMENT ou lois du jeu.

Nous sommes restés stupéfiés par exemple en observant comment dans des affaires qui touchent à la vie communautaire et sociale : épisodes de vie grégaire qui touchent à la religion et à la conduite avec les autres OEMII du cercle restreint de la famille et amis, et même ceux qui intéressent leur santé et leur intégrité physique, les hommes de la Terre se montrent si anarchiques, si irrationnels, seulement faiblement régis par de faibles règles qui le plus souvent ne sont pas respectées, alors qu'en revanche, en ce qui concerne les règles de jeu, vous arrivez à des extrêmes d'exactitude et de précision véritablement maladives (propre à certaines maladies hystéroïdes ou psychasthéniques compulsifs )

Il n'est pas rare d'observer dans les compétitions sportives l'usage d'équipements de chronométrage qui enregistrent des variations de l'ordre de micro secondes pour constater l'instant précis auquel un sportif est arrivé au but, où l'exorbitante règle avec laquelle les joueurs d'échecs se décident à faire annuler un coup intelligent de l'adversaire parce que le nombre de mouvements autorisé par heure a été dépassé d'un tout petit peu.

Ceci nous conduit à déduire qu'en effet, vous être aptes à développer plus rationnellement votre réseau social, vos coutumes et votre politique économique, ainsi que vos formes de gouvernement, en inversant les termes et en établissant une échelle de valeurs plus conséquente, dans laquelle vous mettriez plus d'accent sur la discipline dans les domaines véritablement transcendants, et en étant plus tolérants et moins pointilleux sur les aspects de l'activité humaine peu importants.

Parce que toutes vos normes rigides dans le déroulement du jeu et du sport s'expliqueraient, si vous étiez arrivés comme nous à développer l'activité ludique comme une forme intégrale et transcendante de l'éducation, en étudiant avec rigueur scientifique non seulement les formes les plus adéquates du OXUO mais aussi en vérifiant au moyen des processus empiriques de laboratoire de psychophysiologie les résultats de telles méthodes sur l'organisme et sur l'activité neurocorticale. Mais en réalité, le panorama qui nous est donné à contempler concernant les sports et jeux terrestres est désolant. Beaucoup de normes qui dirigent de telles activités sont nuisibles pour l'organisme, en développant certains facteurs du métabolisme histologique et mental, pour laisser les autres dans le plus grand abandon, quand ils ne sont pas abîmés ou que ne soit provoquée leur atrophie. Et ce dernier point ne vous est pas inconnu.

Avec tout ceci, nous ne désirons pas exprimer que notre OXUO manque complètement de règles codifiées. Au contraire la complexité de celles-ci est telle qu'elles doivent toujours être programmées par le XANMOO AYUBAA , qui n'est rien qu'un réseau de grands ordinateurs ou comme vous les appeler incorrectement CERVEAUX artificiels (qui ne sont pas à base électronique comme chez les terrestres. Voyez les rapports techniques déjà remis). Jusqu'à tel point que jamais les joueurs n'arrivent à connaître toute l'énorme complexité de la stratégie qui doit se développer. L'exemple suivant facilitera la compréhension.

Imaginez une des batailles réelles auxquelles les hommes de la Terre sont malheureusement très familiarisés. Les soldats qui interviennent connaissent parfaitement le secteur dans lequel ils se déplacent. Ils sont même conscients à chaque instant de la stratégie qu'ils jugent la plus efficace. Mais ils ne connaissent pas la tactique de l'ennemi et ils ne connaissent pas plus le caractère stratégique de leur propre mouvement qu'ils comprendront mieux le lendemain. D'autre part, les soldats comme les officiers de grade subalterne ignorent les intelligentes et nombreuses méthodes et les critères stratégiques du haut commandement.

Elles existent, oui, les règles de stratégie théorique; mais en un instant donné pour chaque cas concret, de telles lois générales, dont la flexibilité est nécessaire si l'on désire une efficacité rationnelle, ont besoin d'être ajustés.

Nous ne concevons pas par conséquent le jeu dans les étroits moules dans lequel vous le maintenez. Ainsi par exemple les jeux les plus rationnels entre vous, comme le sont par exemple les échecs, nous le considérons affecté de cette rigidité stratégique qui développe dans le cortex cérébral un complexe de réflexes et de connexions neuronales, sans éduquer le reste des zones corticales.Vous pouvez vous-mêmes vérifier comment cette gymnastique mentale, le jeu d'échecs, n'a jamais développé les facultés mathématiques d'aucun terrestre. Les célèbres joueurs qui parmi vous arrivent à s'affronter dans des simultanées ou à l'aveugle ne se sont pas, par la suite, illustrés dans le champ de la philosophie, de la physique théorique ou dans celui de la topologie. Cette gymnastique est donc stérile. Elle donne la capacité à ceux qui l'exercent de connaître plus profondément la stratégie du jeu, pour devenir de véritables maîtres dans les ouvertures ou dans les finales, mais ce n'est pas pour cela, au contraire de ce qu'estiment des personnes ingénues, qu'ils seront de meilleurs stratèges de guerre ou des meilleurs politiques.

Notre OXUO se déroule dans des enceintes excavées dénommées par nous OXUO GAADII.. Il s'agit de fosses dont les dimensions ne sont pas non plus normalisées. La forme est rectangulaire comme une piscine terrestre. Les dimensions varient depuis les gigantesques installations de 0,3 KOAE (2,9 km de longueur) jusqu'aux OXUO GAADII. des petites colonies de XAABIUANAA (habitations) qui mesurent 22 x 46 Enmoo et une profondeur de 12 ENMOO (1 ENMOO équivaut à 1,87 m).

Mais ces fosses ne sont évidemment pas vides. Dans le prochain rapport nous enverrons une image graphique et schématisée (image manquante) qui facilitera votre compréhension puisque nous ne trouvons pas d'exemple terrestre suffisamment expressif pour le comparer.

Un hypothétique observateur qui arriverait de la Terre et qui contemplerait ces installations si étonnantes pour vous, se trouverait perplexe devant un réseau embrouillé de grandes barres métalliques, passerelles de forme irrégulières, masses visqueuses d'une substance translucide et gélatineuse qui paraît flotter dans le vide, étranges tubes flexibles par lequel peut passer commodément une personne, et des tourbillons d'une masse gazeuse saturée de vapeur, qui adopte la forme de sphères ou paraboles de révolution. Tout cela dans un lent mouvement continu. Depuis une UEWA (nef volante) toute cette masse métallique semble bouillir.