D33-2
T6-21/22

Traduction: AJH
Dernière Modification: 30/08/2015
Format non encore vérifié.
Titre de la lettre : Indéterminisme et libre arbitre.
Date : 23/03/1966
Destinataires : Sesma
Langue d'origine : Espagnol
Notes : Seconde des 3 lettres d'un total de 22 pages.
La page Aguirre 149 fait parti d'une lettre 41

DOCUMENT ACCESSOIRE.

A FERNANDO SESMA MANZANO
(S33-1)
LANGUE : ESPAGNOL
N° DE COPIES : I

Nous répondons à l'une des questions :

337 LIBRE ARBITRE ET DÉTERMINISME.

Dans le document sur le BUUAWAA (esprit), page (S33-2) correspondant à la SECTION 337 "LIBERTÉ DANS L'ARBITRE DE L'HOMME" et pages (S33-3) et (S33-4) de la SECTION 337 "RESPONSABILITÉ DE L'HOMME DEVANT WOA", (Nous ne vous remettons pas les dernières pages, pour vous donner le temps d'étudier les pages antérieures et le reste des informations secondaires), il reste à répondre partiellement à votre question. Résumons donc et précisons l'explication.

L'OEMII (CORPS PHYSIQUE de l'HOMME) comme entité macrophysique qu'il est, respecte les mêmes lois physiques (toutes sans exception de nature statistique) que n'importe quel corps de la Nature comme peut l'être une roche.
Si vous tombez dans un précipice, le traumatisme (ou les lésions) provoquées dans votre système osseux, dans vos tissus cellulaires etc... est DÉTERMINÉ par des LOIS INFLEXIBLES. Nous disons avec raison que votre corps se comporte avec une finalité DÉTERMINISTE. Aussi DÉTERMINISTE que celle de la roche qui, en tombant, se fragmente en centaines de particules. (voir page (S33-4) de l'INFORMATION citée, section 337 - L'INTERACTION BUAWAA / OEMII, que nous n'avons pas encore remis)

Mais attention : il y a une grande différence entre un OEMMII (CORPS HUMAIN) et une roche. Et ce n'est pas précisément la complexité de son organisme car un ordinateur électronique est complexe aussi et il est cependant régi par des lois DÉTERMINISTES.

C'est que dans cette merveille d'organisme que WOA a créé, ce qui est l'OEMIII , ses millions de cellules compliquées, la multitude de ses organes, son réseau neuronal et artériel, ce mécanisme osseux parfait, tout en somme : PEUT ÊTRE CONTROLÉ PAR UN SEUL IBOAYA OU (QUANTUM D'ÉNERGIE) OU PAR UN SEUL ÉLECTRON. Il suffit de stimuler quelques neurones du cortex cérébral avec des tensions de 0,0004 microvolts pour provoquer d'énormes convulsions dans tout l'organisme.

Vous voyez donc comment une particule microphysique, infiniment petite, si petite qu'à son niveau la dimension longueur n'a pas de sens ni de signification, EST CAPABLE DE CONTROLER TOUT UN GRAND CORPS.(voir page (S33-4) du rapport rendu)

De plus, aussi bien les physiciens de la Terre que les cosmologues de UMMO, sont d'accord sur le fait que les Quantums d'énergie (comment vous les appelez)
NE SONT PAS RÉGIS PAR DES LOIS PHYSIQUES, C'EST-À-DIRE QUE SE RÉFÉRER À UN DÉTERMINISME DANS LA "CONDUITE" D'UN ÉLECTRON ORBITAL DANS UN ATOME LIBRE (PAR EXEMPLE) N'A PAS DE SENS CAR C'EST LE H A S A R D QUI INTERVIENT DANS CE CAS.

D'autre part, la conduite de l'homme qui PEUT à son tour et EN FAIT IL SE CONDITIONNE FRÉQUEMMENT au comportement LIBRE de ces QUANTUMS d'énergie, il PEUT ÊTRE, et DE FAIT SERA, LIBRE dans beaucoup de ses ACTES.
Dans les états d'hypnose, sous l'influence d'une invasion infectieuse, quand son système neurocortical est altéré par une affection nerveuse, dans les états de panique, d'inanition etc... il n'y a pas de doute que l'organisme est régi par des lois biologiques ou physiques.Dans ces cas donc:
SA CONDUITE EST DÉTERMINÉE et l'homme n'est ni LIBRE ni responsable de ses actes.

Mais dans de nombreux autres cas, le BUUAWA (ÂME) à l'aide d'un élément ou facteur microphysique comme l'un des ATOMES de KRYPTON qui constitue l'OEMBUUAW (TROISIEME FACTEUR DE L'HOMME) (les paragraphes d'information sont contenus dans les pages (S33-5)) peut régir la conduite de l'homme et à ce moment là, celui-ci est responsable devant WOA s'il transgresse ses UAA (LOI MORALE).

Il est très important, pour comprendre tout cela, de méditer sur le principe d'INDÉTERMINISME dans le comportement des facteurs microphysiques. Que se passerait-il par exemple si les QUANTUMS d'énergie étaient dominés par des lois rigides et inviolables ?

Alors le BUUAWAA (ÂME) serait incapable de les contrôler dans le cas du KRYPTON car ceci supposerait le viol des LOIS PHYSIQUES imposées par WOA (GÉNÉRATEUR ou DIEU). Ainsi, l'âme ne pourrait pas contrôler le corps humain et, logiquement notre conduite serait DÉTERMINÉE par ces lois BIOLOGIQUES.
Le libre-arbitre serait alors une fiction une illusion. Mais nous venons de démontrer que celà ne se passait pas ainsi.

Il pourrait subsister un doute après avoir lu ce rapport car nous avons affirmé que dans le monde MICROPHYSIQUE règne le principe d'INDÉTERMINATION ou du HASARD, mais nous ne l'avons pas DÉMONTRÉ.

Ceci est dû au fait que sur la TERRE ce principe est déjà accepté en Physique Nucléaire et à un niveau élémentaire nous ne pouvons ajouter grand chose à une étude dont la théorie a été acceptée par les Terrestres.
L'un de vos physiciens, Werner Heisemberg formula, il y a longtemps, ce principe d'incertitude. Une telle théorie de Mécanique Quantique est partagée par nous sauf en ce qui concerne certaines petites erreurs de formulation et d'interprétation.

Quelquefois on nous demande des choses que les physiciens de la Terre connaissent déjà, aussi nous n'insisterons pas d'avantage sur ce thème.

Nous pensons que le jour où vous découvrirez ce troisième FACTEUR de l'homme, l'OEMBUUAW composé des atomes de krypton, vous comprendrez encore mieux l'admission du principe du LIBRE ARBITRE dans l'OEMII (corps).