E14
D154
Traduction JC
Dernière Modification: 24/09/2017
Format vérifié et conforme à l'original (AN)
Titre du document : Récompense de 1000$ pour informations permettant de localiser deux oummains vivant à Albacète
Date : Juin 1971 ?
Auteur : Wilding RUMSEY ?
Destinataires :
Langue d'origine : Espagnol
Notes : Lettre d'une page.
En marge de cette lettre, dactylographié verticalement, on peut lire cette note :
"Lettre reçue par des voisins de la rue Mayor à Albacète. Selon une information identifiée mais non confirmée, M. Wilding Rumsey a occupé la chambre n° 425 de l'hôtel Emperador de Madrid du 1er au 4 juin 1971."
Attention ce document n'est pas d'origine Oummaine !
Il a été produit par un terrien en relation avec le dossier Oummo.

Très chers messieurs,

La présente lettre a pour but d'obtenir une information pour moi très importante qui me serait communiquée et me fournirait des indices dans mon enquête.

Au cours des années 1952 et suivantes, dans un immeuble situé 18, rue Mayor à Albacète (immeuble aujourd'hui détruit et remplacé par une construction récente), qui appartenait à Madame Margarita Ruiz de Lihori y Rosino, avec un titre de noblesse : baronne d'Alcahali, épouse du sieur Shelly, tous deux, décédés depuis, reçurent dans ce lieu deux messieurs médecins de profession, de nationalité danoise, invités par cette dame pendant un nombre indéterminé de mois. Pendant ce temps Dame Margarita résidait dans une autre ville et ils occupaient quelques pièces du susdit immeuble, ayant une vie très retirée bien que quelques voisins connaissaient leur existence, car ils sortaient seulement la nuit de la résidence et j'ai pu obtenir très peu de renseignements.

J'ai su que les fils de Dame Margarita Ruiz de Lihori ne connaissaient pas leurs noms parce que leur mère ne les informa pas du séjour et des expériences histologiques de ces scientifiques.

Autre point, bien que douteux, on rapporte qu'un au moins de ces messieurs se déplaça secrètement à Madrid, lorsque la fille de cette dame, madame Margot Shelly, fut transportée gravement malade dans la capitale de l'Espagne. De toutes façons ces hommes de science abandonnèrent Albacète avant que le juge (espagnol) n'ordonne la fouille et la réquisition de l'immeuble.

Le motif de ma demande est de connaître le domicile de ces docteurs, soit au Danemark, soit en Espagne, pour obtenir des renseignements complémentaires sur les importantes études de physiologie animale réalisées par eux.

Je suis disposé à offrir un don de 1.000 $ (mille dollars) en échange ; 69.000 pessètes, à qui me fournira une information suffisante pour localiser ces médecins dans le cas possible où quelque résident de la rue Mayor les connaîtrait.

Acceptez mon salut attentionné.

Si vous possédez des informations prière de les envoyer à cette adresse ;
M. W. RUMSAY,
Room 402 Hôtel Emperador
53, avenue José Antonio. ESPAGNE
MADRID 13