GR1-8
N8
Traduction: JP
Dernière Modification: 26/02/2017
Format vérifié et conforme à l'original (AN)
Titre de la lettre : Connexion objective. Réincarnation. NDE.
Origine de la matière sombre.
Fonction des Oummains sur Oyagaa. Défense de DI.
Date : Lettre postée à Madrid le 09/04/2013 et reçue le 10/04/2013
Destinataires : Manuel R.
Notes : 6 pages numérotées en chiffres oummains en haut à droite, mais avec les incongruités suivantes :
- La numéroation commence par 1 et non par 0 comme d'habitude
- Le numéro 1 est écrit avec un trait vertical au lieu d'horizontal
- Sur la page 5, il semble y avoir le numéro 7, mais écrit rapidement ou déformé
- Sur la page 6, il y a le numéro 8.
Est-ce que cela veut dire que 2 pages ont été supprimée au milieu ? Pourtant le texte se continue bien entre la page 4 et 5.

Il semble que les auteurs aient découvert de nouvelle fonctionnalités de leur traitement de texte (en plus du classique soulignage et caractère gras auxquels ils nous avaient habitué) pour mettre en valeur certaines phrases ou mots, comme par exemple le surlignage en couleur (que j'utilise depuis un certain temps pour les notes du traducteur ou du webmestre, puisque les oummains ne l'avait pas utilisé jusqu'à présent), ou bien encore le changement de la taille de police de caractère, parfois imperceptible comme pour le mot "nanoseconde". La mise en page de cette traduction a donc été particulièrement difficile.

Note du traducteur: Dans l’adresse à une personne, la langue espagnole dispose de trois formes qui permettent de distinguer l’adresse de politesse et la pluralité des personnes. La langue française ne permet pas ces distinctions. Pour la clarté de lecture, j’ai pris comme convention de mettre une majuscule à “Vous” lors d’une adresse de politesse, en précisant entre crochets le nom de la personne si connue, et de ne pas mettre de signe distinctif pour le “vous” du pluriel.
On trouvera ainsi :
“Vous [nom..]” pour une personne adressée en politesse,
“Vous” pour un collectif adressé en politesse,
“vous” pour une adresse collective sans formule de politesse.

(GR1-8-5)

UMMOAEELEUUEE

Nº de copies ; 3 (GR1-8-1)

Pays : Espagne

Langue : Espagnol

Respecté Mr Manuel :

Nous savions qu’allait se produire, parce qu’étant cyclique (1), (NdW: reférence de note manuscrite, ajoutée après impression, toutefois il semble que cette note ne renvoie à aucune note manuscrite. Il est probable que l'auteur a oublié de rédiger la note. C'est assez difficile de s'y retrouver car cette page contient trois note "(1)" deux manuscrites et une typographique) (parfaitement mesuré par nos équipements avec des erreurs de +/-0,124º en moyenne quotidienne par 103 mètres de OYAGAA) et d’autres motifs spécifiques, au sud du continent que vous habitez, une montée considérable de la température durant cet été. Nous tolérons très mal la chaleur à cause de notre constitution spécifique génétique, qui affecte, entre autres organes, les couches que vous appelez le derme et l’épiderme et une autre qui nous est spécifique immédiatement inférieure au derme. D’autre part nos habitudes enracinées nous déconseillent l’oisiveté des vacances, telle que de nombreux peuples parmi vous la comprennent, parce qu’il ne s’avère pas pour nous acceptable de rester enfermés dans une XAABII terrestre avec un dispositif thermique inverse de compression mécanique. Et pas non plus de le faire de façon permanente dans une oisiveté stérile au sein de nos installations, parfaitement conditionnées pour notre OEMII, fixes et mobiles de OYAGAA. Tout ce qui précède vous est exposé seulement pour vous indiquer que trois de mes frères et moi-même, jusqu’alors résidents dans votre pays, nous en sommes absentés pour un temps, pour nous réfugier, ensemble avec seize autres de nos frères dans une base subaquatique du nord de l’Europe. De là-bas nous nous sommes déplacés avec facilité, résidant dans la base ou dans des localités du nord de l’Europe, pour poursuivre nos études sur OYAGAA. L’équipe à laquelle j’appartiens s’est occupée de l’étude de plantes et de lichens d’une région nordique OYAGAA, ainsi que de la surveillance de certains volcans sous-marins et de l’analyse de la cristallisation de leur magma, fruit de la conductivité de l’eau à grande température. Nous avons aussi visité de manière sporadique des pays pacifiques d’OYAGAA. Nous n’allons rien vous révéler de nouveau si nous disons que vos frères des pays France (en grande mesure), Canada, Nouvelle Zélande, Australie, Islande, Suisse (communautés et manière d’agir, non la base corrompue du système financier, qui a été créé et est aujourd’hui alimenté par le même type de délinquants qui portent préjudice au reste d’entre vous – la plus grande partie de la citoyenneté suisse, bien que consciente de la genèse de son bien-être, est complètement étrangère à celle-ci et en de nombreux cas la déplore -) tentent de suivre ce que sur UMMO nous appelons OEMMII UAA DOEELOO. Nous SAVONS qu’il y a des États (en réalité les OEMMII qui les habitent en participant d’une culture particulière) sur OYAGAA plus près de générer le NAGOO BUAAWAAEE BIIAEEII (connexion objective (1) ) (NdW: Cette note est typographique et se rapporte à la note en fin de document) avec l’ "âme collective", car ils ont suivi une dérive historique différente de la déplorable tendance du reste. Nous rétablissons (1) (NdW: reférence de note manuscrite, ajoutée après impression et qui semble se rapporter à la note en bas de cette page) donc le contact, grâce à Vous [MR], avec ce microréseau que vous avez si intelligemment retouché, avec l’inclusion adéquate de vos frères français. Nous pouvons affirmer que ce réseau est OPTIMAL pour nos objectifs (qui vont certainement vous bénéficier). Nous savons qu’un large nombre de ce réseau NE CROIT PAS à notre origine, et, loin de nous gêner – ce qui indiquerait une certaine intention retorse de notre part – nous nous en félicitons, puisqu’au-delà de nous libérer d’une faute sur un supposé mal collectif

(1) Cette lettre a été écrite il y a 131 jours et envoyée récemment. (NdW: note manuscrite)

(GR1-8-6)

que nous vous infligerions, [cela] nous permet de mieux étudier, à partir de cet échantillon partiel qualitativement amplifié la constitution complexe du cerveau de l’OEMMII de OYAGAA. La réincarnation, conçue comme l’imprégnation (NdT: il y a « inmisión » dans l’original) successive et généralisée d’un BUAAWAA dans des OEMMI différents et même dans des animaux, N’EXISTE PAS. Cette conception métempsychique, fondamentalement d’origine orientale avec des adeptes dans l’Hindouisme, le Bouddhisme, le Shintoïsme, le Taoïsme, le Jainisme et même dans quelques formes antiques de paganisme et de christianisme, SONT CONTRAIRES A NOS CONVICTIONS. Au fond, les propagateurs de telles doctrines tentaient d’expliquer avec bonté et intelligemment le mal et l’injustice sur la terre et pensaient que l’apprentissage de ladite BUAWAA grâce à des expériences vitales nouvelles et en continuité irait en s’améliorant et rendrait possible l’entrée de ladite BUAWAA dans un paradis plus ou moins semblable selon les différentes conceptions, ou peut-être dans le Nirvana shramanique (NdT: il y a « shramanico ») imaginé par vos frères Vardhamana Mahavirá et Gautama Siddartha Sakyamuni. Il y avait de la bonne foi dans ces conceptions, car ils dotaient les adeptes d’une espérance en un monde meilleur après les amertumes du présent. Peu pouvaient soupçonner qu’une grande partie de cette rémunération positive ou négative a lieu,... mais pas de la manière que vos ancêtres l’ont ébauchée !. Il s’avérait intellectuellement et empiriquement impossible de concevoir le WAAM-WAAM tel que nous, nous l’avons conçu dans un équivalent de milliards de UIW (NdW: 1 UIW = 3,092 minutes. Il y a 525600 minutes dans une année terrestre, donc un milliard de UIW équivaut à environ 5882 ans terrestres) avant vous. Nous soutenons l’hypothèse scientifique (notre humilité épistémologique nous empêche d’affirmer des vérités absolues, seulement des vérités "fonctionnelles" qui permettent d’avancer dans la connaissance et le bien-être général) de ce que tous les processus transcendants ont lieu en ou par BUUAAWEE BIIAEEII. Mais nous vous demandons que ceux d’entre Vous qui se sentent intellectuellement et moralement à l’aise dans leurs conceptions, N’EN CHANGENT PAS, UNIQUEMENT PARCE QUE DES ETRES EXOTIQUES QUI DISENT PROVENIR D’UN LOINTAIN ASTRE FROID LEUR AFFIRMENT AUTRE CHOSE SANS RIEN LEUR DEMONTRER. De fait nous allons vous confesser quelque chose qui vous surprendra certainement :
(GR1-8-2)
Nous avons vérifié que sur OYAGAA IL Y A EU DES CAS INEXPLICABLES POUR NOUS, CE QUE NOUS CONFESSONS HUMBLEMENT, DE L’EXISTENCE D’ETRES QUI SEMBLENT REELLEMENT AVOIR VECU UNE VIE ANTERIEURE. Nous n’avons pas su pénétrer la nature de ces évènements rarissimes. Nous estimons que ces cas peuvent tourner autour (c’est une estimation, non une donnée réelle) d’environ à peine une trentaine dans toute l’Histoire écrite de OYAGAA, (desquels DEUX, que nous avons étudiés directement). En déduisant évidemment, les innombrables cas de fraude ou d’erreurs de bonne foi. Que vos frères lisent Ian Stevenson et Paul Edwards, chacun [étant] possesseur d’une partie de la vérité. Comme vous le vérifierez en relation à une autre de vos inquiétudes à laquelle nous nous attacherons à répondre plus loin, ce que ces frères à vous appellent les "faux souvenirs" ne sont pas tels, mais des phénomènes d’une nature bien distincte qu’il vous intéressera certainement de connaître. VOUS NE DEVEZ PAS VOUS BLESSER (NdT: au sens de CRITIQUER). Vous ne savez pas le dommage que produit à ce microréseau (qu’ensemble avec à peine deux autres dizaines nous venons de dessiner sur OYAGAA avec un succès variable et déplorablement limité dans l’ensemble jusqu’à ce jour). Ceux qui constituent ce réseau ont été soigneusement choisis (ou cautionnés/réprouvés) par nous pour remplir une fonction transcendante à moyen terme à des dimensions que vous ne pouvez pas soupçonner. Beaucoup de ses membres sont monitorés par nous depuis des années, quelques-uns même depuis des décennies, et vous ne savez pas le revers que suppose pour nous (c’est déjà arrivé dans le passé dans le pays Espagne et nous a contraints à couper "sine die" tout contact) que certains de ses membres plus représentatifs expérimentalement pour nous, s’éloigne du réseau pour des désaccords entre vous, parfaitement injustifiables. La raison ne se trouve pas toujours au milieu du chemin, mais la mission de ce réseau est de nature


(GR1-8-7)

très supérieure à quelque idéologie ou opinion sur OYAGAA. Nous savons bien, noble monsieur, que l’injuste belligérance entre vous, (NdW: entre les membres du micro-réseau) n’a pas encore eu lieu, mais nos équipements accordent une probabilité de 89,67% à ce qu’elle se produise dans les prochains trois mois OYAGAA (Voir note 1). (NdW: cette remarque "Voir note 1" est manuscrite et écrite dans la marge, avec un trait la reliant au mot OYAGAA) (Bien sûr, indiquez à vos frères non versés en haute mathématique – chose qui ne leur est pas imputable – que L’ON PEUT FAIRE DES PREDICTIONS OBJECTIVES SANS CADRE TEMPOREL, certainement avec (négligeable dans notre manière d’opérer) une erreur de base par absence de la variable temps. Nous vous confions, noble monsieur, la tutelle de l’intégrité de ce réseau. Pourrions-nous abuser de votre bonté et de la pureté de vos intentions, en vous suppliant d’accepter cette dure tâche ?... D’un autre côté, Mr Manuel, votre énoncé ébauché surtout à partir des idées (dont nous savons que Vous [MR] avez déjà secoué les cendres depuis des années) et joint à votre frère AAA – nous cachons son nom entier car nous sommes au courant de son intelligente préoccupation de ne pas se voir identifié à des thèmes étrangers à sa lutte sociale – pour essayer un monde meilleur, nous a beaucoup émus. Nous ne pouvons vous déconseiller un objectif si louable, mais nous devons vous avertir de l’improbabilité du succès. Nous ne vous avertirions pas non plus du caractère dangereux, car les idées que vous exprimez, et le caractère lointain de leur portée ne pourraient que difficilement inquiéter les oligarchies du pouvoir sur OYAGAA, plus effervescentes et puissantes que jamais. Nous pouvons vous suggérer doucement de vous centrer sur l’obtention de l’harmonie au sein de votre propre famille et du groupe qui nous unit, puisque celles-ci, d’être produites et d’être maintenues dans le temps, obtiendrait en une nanoseconde, l’EMERGENCE préalable, plus que toutes les proclamations, actions et manifestations que vous pourriez développer pendant des années. Transmettez à votre frère AAA que les "expériences à l’approche de la mort" (NDE) existent mais sont d’une nature autre que celle qui est défendue par certains de vos penseurs de OYAGAA. En effet, le retour au comportement aléatoire des atomes de K (NdT: Sic. K au lieu de Kr, erreur voulue ?), produit la mort de l’OEMMII et est de nature IBOO AAYANU UIOO (état quantique "atomique" qui ne permet pas des états intermédiaires). Un OEMMII est vivant ou mort, mais NE PEUT PAS, ceci est une UAA universelle, "être à mi-chemin", et moins encore "aller et revenir". Le phénomène détecté par les défenseurs de la NDE a cependant une base réelle et consiste en ce qui suit : Quand un organisme est au bord de la mort, BAAIOODUU (en réalité quelques atomes de gaz Hélium intracellulaires) capte la dégradation matérielle non nécessairement irréversible, mais, même ainsi, envoie, quand la situation franchit un seuil déterminé (que Vous qualifieriez d’OEMMII "moribond") un message à BUUAAWEE BIIAEII (le processus, parce que complexe, requerrait un rapport "ad hoc", si vous le demandiez - nous avons cru percevoir une certaine "suffisance" dans les intentions de certains de vos frères qui les éloigne de l’humilité nécessaire à celui qui demande à être instruit, s’il veut l’être) comme "en le préparant" à recevoir BUAWAA qui va être l’objet de BUUAAUA DOOIAA LEEIOOWAAM. BUUAAWAA BIIAEII envoie en retour à BUAWAA (de TOUS LES OEMMII qui peuvent être dans le moment critique) des signaux qui se traduisent de manière neurologique en messages à base strictement chimique par destination, qui suggèrent un passage plus léger. Pour cela les messages sont universels pour HOMO SAPIENS : luminosité, tunnel, paix, êtres de lumière, parents qui reçoivent le transféré, etc... Ces signaux "s’éteignent" une fois - si tel est le cas -, le retour de l’OEMMII a la vie, et la majeure partie des OEMMII oublient l’expérience que, nous le répétons, TOUS ceux qui ont été dans le moment critique, ont expérimentée, mais que la majorité a oubliée. Vous devez savoir maintenant quelque chose que seule une poignée de physiciens parvient à connaître sur OYAGAA et c’est qu’il existe une ceinture de matière/énergie qui entoure la totalité des corps gravitationnels du WAAM, depuis un infime astéroïde jusqu’à une étoile supermassive, et que jusqu’à maintenant Vous, appelez "matière sombre", mais qui est en réalité un énorme faisceau de paires d’IBOZOUU dans un état physique que Vous ignorez (avec une densité/information


(GR1-8-8)

TENDANT à l’infini), au service de BB., et qui est responsable des effets LEEIIOOWAAM (en incluant celui que nous venons de mentionner). La dichotomie "matière sombre-énergie sombre" que postulent vos physiciens sur OYAGAA est simplement un non-sens à la lumière de notre Science. Nous sommes consternés, car nous ne parvenons pas à nous faire comprendre par nombre d’entre vous, quand nous employons des expressions familières qui vous sont propres. Quand dans une lettre antérieure nous parlions de la "mort physique" nous étions en train d’utiliser une expression très commune dans les pays de langue espagnole de OYAGAA et nous faisions référence à la mort de l’OEMMII, sachant, comme nous le savons, que BUAWAA "survit" et que, une fois activée par la procréation, NE MEURT JAMAIS. D’un autre côté, en nous référant aux "groupes de pouvoir qui manœuvrent l’humanité depuis des époques sombres" nous essayons d’exprimer que le pouvoir TYRANIQUE paraît inévitable sur OYAGAA (- nous n’osons pas dire que AMMOO LAAUUAWAA WAAM WAAM, car bien que nous ayons vu la même chose sur TOUTES les planètes que nous avons visitées et habitées par des OEMMII, l’échantillon est infime pour l’extrapolation -) et revêt les formes variables dans l’Histoire (et dans la Préhistoire !) d’individus avec une nature commune basée sur une configuration psychopathe propre aux malades mentaux qui se pensent supérieurs et considèrent très peu le sentiment des autres. Nous avons dû souffrir une terrible situation similaire sur UMMO qu’après des évènements dont nous ne parlons pas, nous avons réussi à dominer. D’aucune façon, nous avons voulu indiquer qu’existent des structures de sociétés cachées, secrètes, héréditaires et immuables depuis des temps lointains. En parlant "d’époques obscures" nous ne nous référions pas non plus à votre période moyenâgeuse. Vous êtes encore dans la phase phrénomythique. (NdT: sic) Nous vous confesserons une chose : NOTRE FONCTION SUR OYAGAA EST DE VOUS ÉPARGNER, GRÂCE AUX CONNEXIONS AVEC BUUAAWAA BIIAEEII, VOTRE PARTICULIÈRE NUIT NOIRE, DANS LAQUELLE VOUS ÊTES EN TRAIN d’entrer, et de laquelle seulement des OEMMI responsables et équilibrés comme vous [MR] pourriez sortir indemnes. (SOYEZ TRÈS DISCRET EN CECI : SEULEMENT À 5 AMIS DANS LESQUELS VOUS AVEZ PLEINE CONFIANCE). Quant à certains raisonnements proférés par certains d’entre Vous sur votre frère D.I., ils frisent l’intellectuellement inadmissible. Vous avez coutume de juger dans l’absolu. Votre frère D.I., bien que de nature spéciale, est en pratique l’égal de vous tous. Vous ne devez donc pas lui attribuer une perfection thaumaturgique inexistante. Vous devez admettre qu’il commet des erreurs et qu’il fabule comme l’immense majorité d’entre Vous. C’est comme si vous n’acceptiez pas les enseignements moraux divins de votre OYAGAAWOA
(GR1-8-3)
Il est essentiel
que vous
compreniez ceci !
(d’une nature infiniment supérieure à celle de DI ou quiconque d’entre Vous ou nous) parce qu’il aurait déchargé sa colère contre un figuier qui ne donnait pas de fruit HORS SAISON, ou parce qu’il aurait entrepris de fouetter les cambistes du Temple avec des branches d’acacia dans un moment d’indignation. Ou comme si vous aviez couvert d’anathème pour toujours, oubliant ses réussites sociales dans un environnement sombre, votre frère William J. Clinton, parce que, dans un autre ordre de grandeur il aurait sollicité du sexe oral (très pratiqué et valorisé sur OYAAUMMO, et dépourvu de l’horrible faute que paraissent lui attribuer les sectes chrétiennes) à une YIEE de son entourage. Prenez des paroles de DI ce qu’elles ont d’éthique, et oubliez les autres fantaisies ou élucubrations dans lesquelles votre frère tombe avec une certaine fréquence. Parfois vous manifestez un "fondamentalisme interprétatif", (comparable au recours à la lettre de la loi que font vos prêtres des diverses religions de OYAGAA sur des textes de très pauvre exactitude scientifique), qui excède nos intentions verbales ou sémantiques et qui nous remplit de crainte pour les déductions que nous pourrions être en train de déverser sur vous. Bien que nous essayons d’être précis dans nos manifestations, n’oubliez pas que nous avons étudié vos langues à partir de nombre de vos langues primitives d’où le fait que


(GR1-8-9)

vous porte au doute ou à la confusion ce qui pour vous sont des néologismes, mais que nous appliquons de nombreuses fois au nom de la précision, en ne trouvant pas dans vos langues modernes des mots plus adéquats que ceux que, parfois, vous employez. Nous vous demandons, Mr Manuel, d’expliquer ces points à vos frères, car la dispersion de vos esprits en tâches improductives nous préoccupe beaucoup. Nous préoccupe également l’excessive insistance de certains de vos frères à essayer de "chercher trois pattes au chat" (NdW: Il s'agit d'une expression espagnole dont l'équivalent français pourrait être : "couper les cheveux en quatre") en nous attribuant la conception de ce que votre langage populaire appelle des "bourdes". Il est certain que nous avons usé de cette argutie en diverses occasions, pour nous protéger et vous protéger. A titre d’exemple : Les atomes de KR. ne se trouvent pas tous dans l’Hypothalamus, comme, après une lecture précipitée de nos textes antérieurs, paraît le dénoncer un de vos frères face à l’annonce, que nous avons exprimée, de ce qu’un de ces atomes, certainement avec une fonction plus sublime, pourrait être rencontré dans le néocortex frontal. Nous ferons, dans un prochain rapport, SEULEMENT SI VOUS LE DEMANDEZ DE MANIERE UNANIME, un commentaire qui certainement vous servira d’exemple didactique sur ce qui précède, et qui fait référence à l’intelligente détection de contradiction entre graphismes et noms dans les signatures de mes frères (NdW: Il s'agit de l'article 5 de Jean Pollion sur le site Ummo-sciences.) qui m’ont précédé dans cette mission. Cette enquête a été très intelligemment réalisée par votre frère français au pseudonyme "Jean Pollion" que nous félicitons à partir de là pour son indépendance de jugement scientifique. Nous vous indiquerons pourquoi cela a été fait et quels fruits cela a apporté. Cependant, suivez la consigne de ne pas nous croire, comme nous vous avons exhorté de toujours le faire, mais nous vous demandons que, le moment venu, vous fassiez plus d’efforts dans deux domaines : le premier est la précision avec laquelle vous pouvez reproduire ce que vous lisez dans nos communications et leur cohérence avec l’ensemble. Le deuxième : QUE VOUS SOIGNIEZ AVEC UNE DELICATESSE EXAGÉRÉE VOS INTERACTIONS, pour protéger un réseau d’une importance insoupçonnable et cruciale pour vous [MR], et vos frères de OYAGAA. Pouvons-nous, noble Mr Manuel, vous supplier jusqu’à la OONA DOO IOLAA (on peut traduire comme une espèce d’anxiété douloureuse et en attente QUE MES FRÈRES ET MOI par OCCASIONS, SOUFFRONS,) d’employer vos incontestables bonté et intelligence au service d’une si noble cause ? Il est probable que nous vous sollicitions d’organiser une réunion fraternelle en quelque point du pays France, peut-être Paris,. Indiquez-nous si vous seriez disposé à le faire et si Vous [MR] avez besoin d’une aide économique, que certainement nous vous ferions parvenir. Nous voulons compenser en outre vos inquiétudes par des informations qui s’avèreraient intéressantes ou bénéficiaires. Un rapport suivra sur des ethnies exogènes en relations avec ce que vous appelez les "reptiliens". Aussi sur l’apparente aberration entre les noms et les ordinaux que VOUS avez si habilement détectée, Mr Manuel, et concernant mon supérieur sur OYAGAA (IRAA 4, fils de IRAA 3), qui m’a autorisé à vous dévoiler les origines de son nom. Vous vérifierez en cela une fois de plus, comment Vous, tendez à montrer le doigt qui montre la lune, bien que nous ne vous reprochions rien, puisque cela est dû à une ignorance qui n’est pas fautive.

Ma main sur votre noble poitrine, estimé monsieur, en vous souhaitant beaucoup de courage dans votre mission.


(GR1-8-4)

J ‘ai écrit : XOOAII 5 fils (NdW: cette partie du texte ne peut être garantie par Ummo-sciences, car elle est situé à l'endroit du sceau qui a été caviardé par le destinataire de la lettre) de XOOAII 3, volontairement sous le joug [sic, ndP] de IRAA 4, fils de IRAA 3.

Tous deux soumis sans réserves à UMMOAEELEEUUEE


(GR1-8-10)

(1) Cette nouvelle expression nécessite une information séparée. Comme avance (NdT: au sens de provision) : BB "met à l’épreuve" ce qu’il reçoit, le traite d’une façon que nous pourrions définir comme "méta -la préposition ne nous plaît pas, mais nous n’en trouvons pas d’autre comparable- scientifique" et le ré-envoie. Il "expérimente" aussi dans la phase d’inoculation et reçoit un rétro message bien après. Vous n’êtes pas prêts à le comprendre. Transmettez à votre frère, très estimé de nous, Gardenteapot que nous acceptons son humour quant à notre identité (NdW: Gardenteapot lors de ses nombreuses discussions par mail, a souvent utilisé des périphrases pour désigner les auteurs des lettres, ainsi au lieu de les nommer simplement "les auteurs" ou les "oummains/ummites", il les a parfois appellé "êtres à l’encéphale bi-processeur", "nos hummonoïdes aux doigts sensibles", "nos amis soucoupistes", etc...) et même quant à SON BB, auquel il attribue une lenteur inacceptable à ses yeux. Nous sommes de l’avis que votre frère Gardenteapot est essentiel pour VOTRE MICRORESEAU. Transmettez-lui Mr Manuel notre plus vive impulsion envers ses projets créatifs. Mais indiquez lui qu’il ne doit pas tomber, ni dans la peur, ni dans le nihilisme qui l’envahit parfois.