D2583
TP-7,8
Dernière Modification: 04/09/2015 Format vérifié et conforme à l'original (AN)
Titre de la lettre : Demande de convocation d'une réunion chez Farriols
Date : Reçue le 02/04/1993 (envoyée de Cuba).
Destinataires : Monsieur Farriols
Notes : 1 lettre, 2 pages.
lettre dite "de Cuba"

UMMOAEELEUUEE
N° DE COPIES : 3
LANGUE ESPAGNOLE

Cher Monsieur Farriols Calvo, Rafael :

Nous vous supplions de pardonner le long laps d'absence de communication avec vous et avec la plus grande partie de vos frères OEMMI de OYAAGAA. On le doit croyez nous, à de profondes et de puissantes raisons que pour le moment nous sommes obligés de vous cacher, pour notre sécurité commune. Monsieur Farriol vous pouvez annoncer à Monsieur Pons Rafols, J.M. que le très long test d'ostracisme auquel vous avez été soumis par mes frères qui m'ont précédé à OYAGAA et par le groupe d'expéditionnaires (16 au total) qui réside aujourd'hui dans votre belle planète et provenant de UMMO,.... s'est conclu d'une manière satisfaisante. Votre frère J.M. Pons, peut participer à la réception de celles des informations relatives à notre planète, que vous estimez pouvoir lui donner. Nous posons notre main sur la noble poitrine de votre frère. UNE FAVEUR : vous devez par n'importe quel moyen renouer les relations extrêmement refroidies avec votre frère BARRENECHEA ABERASTURI JORGE. Cet OEMMI généreux se trouve sous le fort impact émotionnel provoquée par la diminution de croyance en notre identité exobiologique, choses de laquelle nous félicitons en partie, puisqu'elle fait partie du plan d'auto-discréditation que si soigneusement nous avons toujours préparé.
Un OEMMI si laborieux mais avant tout dévoué comme l'est JBA a décidé en effet d'arrêter de croire en notre origine, ce qui démontre la solidité de notre plan. MAIS NOUS NE PENSIONS PAS QUE JBA SOIT DES PREMIERS À ABANDONNER NOTRE CULTURE. Nous autres nous savons que la lueur d'espoir de la foi de son frère envers nous est encore considérable. C'est pourquoi nous le prions instamment INSTAMMENT qu'ils essayent que JBA reviennent à cultiver notre amitié. AUTRE DEMANDE : signaler à votre frère Jean Pierre Petit de MODÉRER CONSIDÉRABLEMENT son niveau d'anxiété. Nous autres nous savons que nous lui avons proposé un travail à la Tantale mais nous lui recommandons qu'il réduise son niveau de EMMOOIAAGAAO (niveau d'auto exigence psychologique) qui ne fera que conduire à des maladies. Nous voulions que vous teniez une réunion entre ses frères suivant :

Hiltrud Nordlin
Rafael Farriols
JM Pilon, SJ
Jean Pierre Petit
JJ Pastor
Luis Jimenez Maruhenda
Jose Luis Jordan Pena
Jorge Barrenechea
JM Pons Rafols
Antonio Ribera(1)


 |
 |
 |
 |
 ⟩
 |
 |
 |
 |


IMPORTANT:
Au moins 8 de ces frères
devront être présents.
Nous compensons la présence
(NdW: Ce paragraphe est manuscrit, et une accolade groupant tous les noms est visible à gauche de ce paragraphe.)

           , comme prioritaires. Vous pouvez aussi inviter vos frères : Lara alfredo, Borras alberto, Barrenechea Julian, Martinez joaquin, Villagrasa enrique, Mejorda Francisco, Mas M.A., Sanchez Drago Fernando, De Vicente enrique, Benitez jj, Sierra Javier. Et aussi leurs YIIEE. Nos vives salutations à votre frère

(1) Du moment que votre frère se retrouve rétabli. (NdW: Cette note est manuscrite et se réfère à Antonio Ribera dans la liste de nom)

Dionisio Garrido si cher à notre coeur.
Après avoir subi une série de problèmes en partie provoquée par mes frères pour discréditer le sujet UMMO, nous voudrions renouer l'expérience qu'avec votre acquiescement nous étions en train d'effectuer. Le lieu, vous pouvez le déterminer vous-même : la date entre 28 février et 25 avril (/il y a de bonnes raisons pour cela ; nous sommes actuellement dans un pays très éloignée de ce merveilleux pays qui est le vôtre.) NOUS POURRIONS ASSISTER À LA RÉUNION BIEN ENTENDU, COMME IL SE DOIT, NOUS SERONS CACHÉS.
Nous connaissons vos tentatives d'obtenir des informations de votre frère Jordan Pena. Pouvons nous vous supplier, très cher ami, d'insister directement et strictement pour que JJP (NdW: José [Luis] Jordán Peña) vous raconte ce qu'il connait de nous ?... Ceci est vital pour notre présence permanente en Espagne. Ce serait très profitable que cet OEMMI bon et torturé se prête a parler durant le symposium que nous le supplions de faire organiser.(Nous vous répétons : vous pouvez choisir librement le lieu, il suffit que vous nous l'indiquiez avant le 28 février, au dernier étage de votre domicile habituel à la périphérie de Barcelone de la même manière qu'en d'autres occasions vous l'avez fait et qui a été parfaitement perçu par mes frères.) En échange de tout cela et en guise de rémunération symbolique et ces dévouements désintéressés, nous vous apportons cette information : La crise économique sur OYAGAA, provoquée par l'extrême cupidité de l'injuste système d'économie du marché libéral, que vos frères de la terre ont préféré adopter pour régir leur destin économico-social, NE VA PAS SE CALMER, au contraire, elle va s'accentuer durant l'année de OYAGGAA 1993. NE PARTICIPEZ PAS À AUCUNE OPÉRATION DE CAPITAL - RISQUE AVANT JUIN 1996.
Notre main sur votre coeur, noble ami.