D 174
Pas d'original: la traduction ci dessous est extraite d'Aguirre
II-II-202
Titre de la lettre:
Envoi de lettres ummites à des personnes instables
Dangers du dogmatisme
Date :
   15/01/81     
Destinataires :
Aguirre?
Notes :
 

 

UMMO-AELEWEE
Langue : Espagnol
Nombre de copies : UNE

Date : 15.01.1981

Monsieur : En premier lieu, un salut distingué à votre YIIE (épouse) à qui nous désirons poser notre main sur sa noble poitrine si cette possibilité était envisageable…

Nous vous prions instamment de ne pas considérer la conduite de vos autres frères, vis-à-vis de nous, comme un foyer génésique de discordes entre vous. Sincèrement, nous ne nous considérons pas gênés par des attitudes manquant de discrétion, puisque quand elles se manifestent nous disposons d'un système polyvalent d'autodéfense qui nous protège de tels risques. Il n'est pas facile de demander à l'oemii de la Terre des noyaux de conduite rationnels et sensés, et en cela le plus souvent il ne s'agit pas de culpabilité, mais de déficience fonctionnelle neuroencéphalique. Ne soyez pas exigeants avec vos bons frères humains qui chaque fois travaillent transportés par un enthousiasme explicable, puisque d'autres fois vous mêmes commettez des erreurs graves par inadvertance, et aussi puisque, dans de telles conjectures, ils se sentiront humiliés devant des critiques étrangères fortement exigeantes. Nous préférons vous juger en fonction de votre honnêteté passionnée et de votre enthousiasme pour un noyau d'idées qui, en fonction de vos schémas intellectuels, nous paraissent aussi respectables. Ceci est l'explication triviale du fait, vérifié par vous, que parfois nous avons élu, comme vos frères humains, un oemii souvent immature intellectuellement, enclin à une philosophie irrationnelle ou magique, impulsif dans ses conduites réactive, incapable de garder peut-être un secret et des règles de vie simples et anuclées.

Parfois en vous des schémas rigides intellectuellement peuvent paradoxalement constituer un frein à la libre réflexion et à l'acceptation d'idées transcendantes. Si une mentalité encline à la magie peut sans doute étouffer une conception de l'univers sur des lois rationnelles, un cerveau excessivement quadrillé dans les modèles scientifiques en vigueur jugule parfois des voies ouvertes à une conception cosmologique correcte. Ne violez jamais le droit sacré des autres à penser, bien qu'on courre le risque de s'abandonner, comme c'est arrivé dans votre réseau social critique actuel, à des courants irrationnels très dangereux. Utilisons un exemple : Quelqu'un tente de corriger des mouvements orogéniques pour prévenir un tremblement de terre. Il pourra provoquer des troubles plus graves encore dans l'écorce géologique de cet astre froid. Nous ne pensons pas que la formule efficace pour combattre ces courants idéologiques très dangereux se réduise à intimider par la force le droit qui aide quelque cerveau à exprimer librement ses schémas mentaux, aussi malades qu'ils paraissent, mais de leur opposer, avec des arguments convaincants et accessibles à la majorité du corps social faiblement dotée intellectuellement d'autres schémas basés sur les sciences rationnelles, mais exempts de dogmatisme scientifique.