D1492
TP-14/16
Dernière Modification: 03/09/2015 Format vérifié et conforme à l'original (AN)
Titre de la lettre : Conférence d'ESSEN.
Date : 09/02/1990
Destinataires : Monsieur Farriols. Semble avoir été reçue également par Crosignani.
Notes : 1 lettre, 3 pages en Italien. Envoyée de BETHNAL, (Angleterre).
L'adresse, l'en-tête et la signature sont manuscrits.
Tampon UMMO sur première et troisième page.

UMMOAELEUEE
Copie: Nombre 106
(LONDRE) - Italien
(NdW: L'entête est manuscrite et en anglais, alors que le reste de la lettre est en italien.)

Chers hommes et femmes de la Terre (OOYAAGA).

Nous sommes de la planète UMMO: Le 23 mars 1950, nous avons pris contact avec la TERRE, à proximité de La Javie dans le sud du pays France. Les versions qui ont été données antérieurement sont délibérément falsifiées. Jamais nous n'avons confirmé ces dates. Voir le document - Dénonciation du Sindon -


Nous vous exhortons comme toujours d'être fidèle à votre foi, à votre doctrine politique et à votre nationalité. Ces rapports ont pour but exclusif de vous informer sur notre astre solidifié et son réseau biologique. Nous refusons cependant avec détermination une quelconque accusation de prosélytisme. Il est prudent d'être sceptiques quant à notre identification. Cette mesure psychiatrique (EDIOO EWLAA) sert de prophylaxie.

Cependant nous voulons offrir notre contribution à la paix de cet astre froid. Nous sommes entrés en contact avec deux leaders de grandes nations avec lesquels nous avons eu plusieurs entretiens (le premier le 24 février 1989). Nous avons décliné notre identité et fait une proposition de 32 points en 2 phases. La première a été très rapide et se terminera le 1er février 1990. Les deux mandataires ont exécuté leurs obligations de libérer les peuples opprimés.

Peuple de la Terre (OOYAAGA): Nous avons finalement tenu notre promesse de libérer la Terre de la menace nucléaire qui pesait sur votre astre froid. La seconde phase commencera par la conférence réservée au démantèlement des armes tactiques de rayon d'action moyen (Armes dites de "théâtre" (NdT: comprendre "théâtre d'opération") RBM) Ainsi que les missiles balistiques intercontinentaux ICBM. Ainsi ils s'engagent à détruire tous les systèmes antimissiles ABM, et toutes les armes situées dans les sous-marins SLBM. On gèlera les programmes appelé en occident SDI.
Nous avons prévenu un groupe restreint en Allemagne qu'en mars 1989 se produira la libération de tous les pays de l'Est. En même temps que nous avons avisé

un groupe restreint en Espagne d'une alerte atomique quelques jours avant qu'elle se produise. Également nos fidèles amis australiens reçurent bien avant une communication leur annonçant le triomphe URSS - USA réussissant la jonction Apollo 18 et Soyouz 19. Tous les OEMII de la Terre ont interprété nos lettres comme provenant de quelque groupe secret US.

Le 21 mai 1966 un vaisseau d'UMMO fut aperçu pour la première fois dans les environs de l'île américaine d'Andros à cause d'un malencontreux incident (dans lequel fut accidenté un OEMII de la Terre, victimes de notre UEUAA OEEMM (nef) et laissé pour mort. (NdW: Pour plus de détails sur cet accident, lire la page 19 de la D1378) Nous avons cette fois délibérément voulu signaler notre présence dans la ville soviétique de Voronez le 27 septembre 1989. En exposant l'anagramme du Conseil Général de UMMO. Nous avons donné le maximum de publicité à l'évènement coïncidant à la libération du socialisme dans beaucoup de nations.

Finalement : le doute que nous avions vis à vis de la Terre s'est dissipé; celui d'avoir depuis plusieurs années abusé de sa générosité, elle qui nous montrait sa culture, et en nous faisant connaitre nombre de ses systèmes biologiques, ethnographiques, météorologiques et statigraphique-géologique. Jamais nous n'avons prétendu que vous copiiez nos connaissances. Nous prenons à témoins nos chers amis d'Allemagne, du Canada, d'Australie, d'URSS, d'Espagne, du Zimbabwe, des États-Unis, de la Hollande, du Mexique.

Dans ces pays il y a des groupes d'hommes et de femmes intéressées à étudier nos relations. Ils sont libres de nous identifier ou non comme venant d'UMMO. Excepté dans un pays où nous tolérons, trés atténuée, la proclamation de notre existence, nous avons interdit sévèrement toute publicité à notre sujet en promettant d'interrompre radicalement nos messages.

Dans des pays où ont prospéré des entreprises commerciales protégées par nous (accessoirement industriels et commerciaux, financement des moyens économiques nécessaires, protection des inversions) (NdT: le texte original est "dell inversioni" : ????) Ils savent parfaitement que nous n'avons rien demandé en échange. Certains OEMII humains ressentent des sérieux doutes concernant notre générosité si suspecte. Nous nous assurons simplement de leur silence. La production que nous avons choisie est typique d'une haute technologie (semi-conducteurs intégrés, circuits hydromécaniques miniaturisés, servomécanismes...)

Nous demandons seulement le SILENCE et de conserver nos rapports. Quelle raison existe donc à vouloir conserver une absolue réserve ? Nous voulons préserver OOYAAGA d'une quelconque déstabilisation. Pour ce faire nous prohibons sévèrement d'adopter notre culture y compris notre système politique. N'importe qui voulant s'identifier avec notre théorie nous regrettons malheureusement de devoir produire toute la documentation. (NdT: phrase bancale aussi dans l'original)

Nous avons souffert profondément de la mort d'Andreï Sakharov. Personne plus que lui n'a contribué à lutter pour la paix sur Terre. Pour cela il nous a extraordinairement déplu d'entendre des discussions tenant à prouver que sa position était secrètement confortée par nous. Vous voyez que cette accusation nous favorise. Mais nous protestons énergiquement. Ceci n'est pas vrai. Sakharov n'a eu aucun rapport avec nous. Il ne connaissait pas notre existence.

En outre nous réfutons l'accusation selon laquelle nous aurions utilisé nos menaces, comme il a été dit au Canada, en Australie et en Espagne dans une réunion semi-ouverte, sur vos chefs d'état, pour les obliger de mettre fin à la dangereuse et mortelle confrontation entre leurs deux nations. Nous sommes intervenus et leurs avons fait connaître avec des preuves trés rigoureuses que les positions différentes qu'ils proposaient conduisait l'humanité d'OOYAAGA vers la mort.

Hommes de la Terre. A Essen (Allemagne) nous vous convoquerons le 14 avril 1990 pour la cinquième fois. Nous n'y assisterons même pas. Pour cette fois nous pourvoirons aux frais de voyage et de séjour. Dans un secret absolu nous vous ferons connaître le plan tendant à préserver la paix dans votre réseau social. Les représentants des hommes, Michael Gorbatchev et Georges Bush, présideront ensemble. On y lira un document extrêmement important. Nous signalerons avec un contrôle rigoureux les personnes qui y assisteront.


(S1492-s1)
(NdW: Semble être la signature de AOXIIBOO 3 fils de IRAA 6 ?)