AJH
Ecrit le: 17.06.04 07:22




Message d'accompagnement de Jansen sur la liste
=================

Bonjour,

André-Jacques a mis en ligne pour moi (merci André-Jacques ;-)) le document suivant à l'adresse suivante :

wuwt.pdf (70 ko)

Il s'agit de mon interprétation des effets de plissement, mais aussi montre en gros pourquoi il n'est pas incompatible de dire que le uwaam produit les plissements et sert aussi aux voyages.


Amitiés,

--------------------
AJH
Gilles
Ecrit le: 06.11.04 08:22




Bonjour,

Une question de béotien certainement !
La force de gravitation est inversement proportionnelle à la distance .
les WAAM et leur UWAAM seraient en interaction gravitationnelle .
Comment mesurer l' influence gravitionnelle entre deux tranches d' univers qui ne seraient pas en relation métriques ?

Amicalement,
GILLES
Boris
Ecrit le: 17.11.04 15:15




QUOTE
Comment mesurer l' influence gravitionnelle entre deux tranches d' univers qui ne seraient pas en relation métriques ?


Si les univers ne sont pas en relation métrique, cela veut dire qu'on ne peut rien mesurer entre eux les concernant justement. Non ?

Boris.



--------------------
Spock: The odds of surviving another attack are 13562190123 to 1, Captain.
Gilles
Ecrit le: 22.11.04 10:36






Bonjour,

C' est le problème , une personne au moins (JPP) déclare avoir modélisé l' interaction entre l' univers et l' antiunivers .

Cette modélisation fournit bien l' observable , le constatable .
Or une modélisation "métrique" peut sembler inapplicable puisqu' il ne peut être défini de "distance" entre les deux feuillets.

Est -il possible , à partir de l' observable et de l' hypothèse des univers "en miroir" de retrouver une modélisation angulaire plus pertinente ?

Amicalement,
Gilles
Boris
Ecrit le: 22.11.04 19:10



QUOTE
Bonjour,

C' est le problème , une personne au moins (JPP) déclare avoir modélisé l' interaction entre l' univers et l' antiunivers .

Cette modélisation fournit bien l' observable , le constatable .
Or une modélisation "métrique" peut sembler inapplicable puisqu' il ne peut être défini de "distance" entre les deux feuillets.

Est -il possible , à partir de l' observable et de l' hypothèse des univers "en miroir" de retrouver une modélisation angulaire plus pertinente ?

Amicalement,
Gilles


Et que dit-il ?

A part ajouter des dimensions pour plonger les deux univers dans un plus gros, je ne vois pas trop comment procéder. Et du même coup généraliser la métrique au nouvel espace afin qu'elle tienne compte de ces dimensions supplémentaires. Comment procède-t-il ?

Boris.



--------------------

Gilles
Ecrit le: 28.11.04 15:10






Bonjour,

Il ne dit rien , il montre une simulation numérique mais ne fournit pas ses paramètres de calcul et ne quantifie pas son hypothèse.

Comment évaluer l' influence , la force gravitationnelle exercée , si on ne connait pas la distance entre les corps en interaction ?
c' est la seule façon de procéder dans le cadre de nos théories ( confirmation ?) .

Mais peut être qu' il est possible d' opérer par engineering inverse et modéliser la relation entre univers à partir de l' observable et de l' hypothèse des univers en miroir.

Amicalement,
Gilles
doom
Ecrit le: 28.11.04 16:27




Oui. Une solution est de discrétiser la cinquième dimension en lui attribuant seulement 2 valeurs possibles +1 et -1. Cela peut se faire en utilisant un formalisme classique de type Kaluza Klein ou un formalisme matriciel qui produit alors une géométrie non commutative.
Dans les 2 cas, la métrique de l'espace 5D est singulière en ce sens qu'elle n'est définie qu'aux valeurs +1 et -1 de la cinquième dimension. Il n'existe rien d'autre en dehors de cela. Un des textes de Petit évoquait une telle construction sans toutefois l'introduire explicitement. (Ses equations etaient postulees - aucune de dérivait d'une formalisme pentadimensionnel).

Note : il manque un terme dans le système d'equations de champ couplées introduit par Petit. Ce terme équivaut à une constante cosmologique qui dépend explicitement de la distance entre les 2 espaces.

Cordialement
Doom / Zefram