AJH
Ecrit le: 17.06.04 10:48




Gardenteapot
Rétrochronicité
================
Le mail de GTP:

Bonsoir,

Un petit essai sans garantie… qui pourrait éclairer la notion de
AIOOYAOU (?) et surtout l'apparente brisure du principe de causalité
dans l'effet de refroidissement des nébuleuses toroïdes.

La NR 20 nous dit ceci :
"Pour approcher la signification de ce terme, il vous faut revenir au
phénomène étonnant relatif aux nébuleuses toriques IAGGIAAYAOO, déjà
mentionné à vos frères par le passé. Une baisse soudaine de la
température du gaz au sein de ces nébuleuses nous permet en effet de
prévoir de futures déformations ou plissements dans la structure
tétradimensionnelle locale de notre WAAM (univers) dus à l'interaction
avec notre anti-univers OUWAAM. Ce phénomène se produit avant que la
cause apparente qui en est à l'origine se soit effectivement produite.
Il faut bien comprendre ici que la conséquence mesurable de la
distorsion - la baisse soudaine de température du gaz - précède
apparemment la distorsion elle-même et ne module en aucune façon son
apparition. Vous sauriez interpréter ce phénomène, de façon imagée,
comme une ombre que projetterait la vague provoquée dans notre WAAM par
les nuages de matière imaginaire présents dans OUWAAM. Cette ombre
serait ainsi le reflet d'un phénomène AÏOOYAOU dont l'amplitude et la
distance spatio-temporelles sont incertaines, tout comme il serait
incertain de retranscrire la forme tridimensionnelle et la distance
d'un objet - inaccessible aux sens et aux instruments de mesure - à
partir de l'ombre qu'il projetterait sur le sol."



GTP
Je crains que l'exemple de l'ombre, très didactique certes, ne nous
induise en erreur alors que l'explication réelle est, peut-être tout à
fait à notre portée (?).
Dans l'exemple de l'ombre, d'ailleurs, l'effet ne précède pas la cause,
car la cause est produite par le fait qu'un objet vienne couper les
rayons du soleil et projette donc une ombre.
Le principe de causalité est donc parfaitement respecté dans ce cas.

Pour autant, dans l'effet "nébuleuse torique", je me suis demandé,
comme tous je suppose, comment un effet pouvait précéder sa cause SANS
remettre en question le principe de causalité.
Eh bien, c'est à vrai dire si simple que je me demande si mon
raisonnement n'est pas, tout simplement, erroné.
Il s'agit donc juste d'une base de réflexion. Excusez-moi si elle est
un peu simpliste.

Ne tirez pas sur le pianiste s'il vous plaît :o).

Vous trouverez un petit schéma explicatif à l'adresse suivante :
http://www.ummo-sciences.org/docs/retrochronicite.jpg
(le fichier fait 60 Ko).

Pour commencer, je me suis placé dans l'UWAAM (schéma 1) :

J'ai placé la flèche du temps G/D par convention.
La position des différents points temporels (t0,t1,t2) est tout à fait
arbitraire mais importe peu pour l'exemple.

On imagine qu'un plissement "local" de cet UWAAM commence à l'instant
t0 et qu'il se termine à l'instant t2.
On peut admettre qu'à un certain moment t1, situé entre ces deux
points, ce plissement va induire le fameux refroidissement dans le WAAM
(chez nous donc).
Maintenant, faisons subir une petite rotation de 180° à notre schéma et
plaçons nous dans notre WAAM (schéma 2).

Evidemment, les flèches du temps des deux WAAM étant opposées, si un
effet de refroidissement commence en t'1, on peut penser, DE NOTRE
POINT DE VU waamique, que l'effet semble précéder la cause (t2) (si
t1<t2).
En réalité, ce serait une illusion due à l'opposition des flèches
temporelles, et le principe de causalité serait respecté bien que
l'incertitude sur t0 demeurerait.
Juste un bémol dans mon petit raisonnement, l'incertitude en t'1 ne
concernerait pas le fait que t0 survienne ou non, mais concernerait la
quantification du plissement pour tout t (et pour tout t') en raison
de la retrochronicité des deux jumeaux.
Comme les plissements sont sans doute plus ou moins cycliques il nous
est impossible de nous rendre compte que le plissement dans l'UWAAM est
inversé, c'est à dire que, pour nous, il commence par une fin de cycle
ds l'UWAAM et fini par un début de cycle dans l'UWAAM.
Nous ne pourrions nous en rendre compte en deux points particuliers du
temps : début du temps ou fin du temps Q:o)

Voilà, je ne suis malheureusement pas équipé pour gratter plus avant
dans ce "trou béant".

Vos suggestions… à part m'occuper de mes affaires <[o)

GTP





Image attachée
Image attachée


--------------------
AJH